(1911 – 1993)

Né à Pâturages, «  au Trî », dans une famille ouvrière vouée à la mine et à la cordonnerie, il réussit ses études d’instituteur, enseigne comme tel, prolonge sa formation et devient régent, puis licencié, docteur en philosophie romane… professeur à l’ULB, auteur d’ouvrages à vocation universitaire et d’autres de recherches étymologique sur le patois borain qu’il pratiquait avec le plus grand plaisir.

« Dites-moi, d’où viennent donc ces mots borains ? » (Publications de l’Ecole Normale de Mons.)

Le monde de la mine aura mobilisé son goût de la recherche pour la rédaction de deux ouvrages symboliques : « Le vocabulaire professionnel du houilleur borain » (1953) et une étude sur «  Les noms de veine de charbon dans le Borinage du XV au XXème siècle. » (1970).

COPENAUT Jean-Claude Echevin de la Culture, « Feux Saint-Pierre 2009 “Colfontaine littérature” présenté par Jacques Cordier, historien local et une organisation de l’Echevinat de la Culture.