(1883-1942)

Aucune publication officielle si ce n'est une émouvante relation d'un accident survenu au puits N°8 des charbonnages d'Hornu-Wasmes qui retint prisonniers 6 hommes à 837 mètres sous terre pendant 132 heures du 29 avril au 5 mai 1931. Ce texte manuscrit écrit sur un cahier d'écolier par Achille CAILLEAU, porion et donc responsable du groupe d'emmurés, a fait l'objet d'une publication dans les éditions du 30 avril et du 1 mai 1983 du quotidien "Nord-Eclair".

En son temps, trois textes littéraires avaient évoqué cet accident :

"Dans la mine. L'accident d'Hornu. Avril Mai 1931. " Ed. L'Eglantine. 57 p. Bruxelles 1931 Louis PIERARD, suivi  "Sombre Vision" Ed. Pax. 74 p. Boussu. 1933 de Noël du VAL d'Or et SCHEIRLINCK puis tiré du premier volume de "Histoire de nos corons" (1939) intitulé "Les emmurés". Texte 4 d'Achille DELATTRE.

COPENAUT Jean-Claude Echevin de la Culture, « Feux Saint-Pierre 2009 “Colfontaine littérature” présenté par Jacques Cordier, historien local et une organisation de l’Echevinat de la Culture.