(1800-1883)


Né à Pâturages le 10 Vendémiaire an IX (2 octobre 1800), il passe son doctorat en Philosophie et Lettres à l’Université de Louvain, mais n’obtint pas la chaire qu’il convoitait. D’où sa déception, son amertume et une terrible agressivité à l’égard de toute institution : politique, de la religion, du monde artistique… Il collabore à un journal satirique « Méphitophelès » ainsi qu’à un journal politique « engagé » « L’Argus »… Dénommé « Le Poète borain », il publia sous ce pseudonyme plusieurs livres : « Le Livre du Diable » (tout un programme…)… un « Recueil de satires et pamphlets » et deux petits ouvrages incisifs « La Jobardiade » Petit poème héroïco-drolatique (Librairie Belge-Française » 24p. 1939. Bruxelles et « Némésis » (‘Vengeance’ en grec…) paru chez Vanderauwera à Bruxelles. 105 p. 1857.


COPENAUT Jean-Claude Echevin de la Culture, « Feux Saint-Pierre 2009 “Colfontaine littérature” présenté par Jacques Cordier, historien local et une organisation de l’Echevinat de la Culture.