(1897-1968)

Né à Wasmes, prêtre et militant wallon, il fut vicaire à Pâturages et « crossé » par l’évèque de Tournai en raison de son militantisme wallon. Co-fondateur de l’hebdo « La Wallonie nouvelle » en 1934, il crée un Front démocratique wallon, base populaire du Parti Démocratique Wallon qui fut désavoué aux élections de 1939. Expatrié en France, il dirigea le « Mouvement Catholique pour la Paix » à partir de 1952 et le « Secours de Belgique » depuis 1954. Il nous laisse de nombreux textes militants sous le pseudonyme de Jacques De Warelles.

COPENAUT Jean-Claude Echevin de la Culture, « Feux Saint-Pierre 2009 “Colfontaine littérature” présenté par Jacques Cordier, historien local et une organisation de l’Echevinat de la Culture.