(1918-1990)

Né à Wasmes, il débute comme journaliste au journal « La Province » à Mons. Il entre ensuite à la rédaction du journal « Le Peuple » dont il deviendra responsable des éditions de Mons et de Tournai avant de rejoindre la rédaction de Bruxelles. Passionné d’histoire locale, il popularise celle de Moneuse et du comte de Bocarmé qui occupaient une place de choix dans l’imaginaire du peuple borain. Il scénarise un « Son et Lumière » sur la grand-place de Mons à l’occasion du 50e anniversaire du roi Baudouin et adapte l’histoire de Moneuse en 19 épisodes pour l’INR. En 1940, il brise sa plume pour éviter de se mettre au service de l’occupant… et descend à la mine pour survivre. Il en serait mort 40 ans plus tard …

« Le brigand Moneuse. Capitaine des Chauffeurs du Nord. »

Ed. Brepols. Bruxelles. 151 p.1960.

« Le Sire de Bitremont. »

Ed. Pierre de Méyère. Bruxelles. 298p. 1960.

« La mort sur le Rail. L’affaire Hoyos ou le drame mystérieux de Chantilly ».

Ed. Pierre de Méyère. Bruxelles. 226 p. 1964.

COPENAUT Jean-Claude Echevin de la Culture, « Feux Saint-Pierre 2009 “Colfontaine littérature” présenté par Jacques Cordier, historien local et une organisation de l’Echevinat de la Culture.