(1908 – 1960)

 

Né d’une famille de musiciens amateurs, Fernand CARION apprend le solfège dès l’âge de 8 ans.
Son père, Léon Pierre-Philippe, le fait entrer au Conservatoire de Mons puis il fréquente le Conservatoire Royal de Bruxelles où il continua d'enchaîner les distinctions.

fernand_carion

 

A dix-sept ans, après un examen, il est admis comme clarinettiste à la Musique du 1er Régiment des Grenadiers. Habitant Bruxelles, on le rencontre dans presque tous les bons orchestres de la capitale et au Théâtre royal de La Monnaie.

En 1930, il devient clarinette solo à la Musique du 1er Régiment des Guides sous la direction du Cdt Arthur PREVOST. Avec cette formation, il voyagera en France, en Italie, en Hollande et en Espagne.

Jugeant ses études musicales incomplètes, il renoue avec le conservatoire et s’inscrit au cours d’Harmonie. Ayant pour maîtres des pointures, il collectionne les prix. Fernand CARION a trouvé sa voie et il ne l’abandonnera plus.

La guerre 1940-1945 survient. Prisonnier, il est emmené en Allemagne, au stalag VIIIA de Görlitz. Il dirige là un orchestre composé d’éléments de valeur tel le violoncelliste PASQUIER et le compositeur Olivier MESSIAEN. Rentré très malade au pays, Fernand CARION quitte l’armée pour se consacrer à la vie civile. Il dirige l'Académie de Musique de La Bouverie pendant 14 ans, tout en occupant la place de chef d'orchestre dans de prestigieuses fanfares de la région.

Il est aussi membre coopérateur de la Société des Auteurs et Compositeurs belges, SABAM (1950)

puis membre du jury des « Tournois provinciaux d’Art musical » IPEL

En 1952, Fernand CARION participe à un concours pour doter la Wallonie d’une marche officielle.

Il remporte cette épreuve et son œuvre est couronnée le 14 mars 1953 lors du  XXIIième Gala du Folklore Wallon au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles.

Le 6 novembre 1955, Fernand CARION a sans doute atteint le sommet de sa carrière de chef d’orchestre quand il dirigea l’IXième Symphonie de L.V. BEETHOVEN avec le Royal Orchestre d’ Harmonie Intégrale de La Bouverie en présence de S.M. la Reine Elizabeth de Belgique et bon nombre de mélomanes se souviennent de ce remarquable événement dans notre région.

 

Cf. 2 CDs en vente au centre culturel de Colfontaine:

 

François BOULANGER. "L'Orchestre d'harmonie – Garde Républicaine"                               15€

Fernand CARION. "SABAM COL 01"        15€

- Réalisé avec l'aide de la Communauté française de Belgique