Dit Jules Aimeflor (1826-1893)

 

Jules Abrassart, qui fut professeur  (1853) puis directeur de l’Ecole Moyenne de Louvain, laisse à côté de ses traductions des romantiques allemands et de ses recherches prosodiques (voir surtout Les ailes de la lyre 1872, une œuvre originale abondante et diverse, qui fut plusieurs fois couronnée et non seulement en Belgique).

Professeur et poète élégant et fécond.

Il publia "Les abeilles" en 1847, "Les illusions" en 1855, poèmes lyriques.

Il fut souvent couronné en Belgique et à l’étranger.

 

http://books.google.be/books?id=M2g7p6BkdP4C&pg=PA568&lpg=PA568&dq=jules+abrassart&source=bl&ots=OdIUz8-Jy1&sig=-Pjod7Vr0y3ypBWYJtgTqzSLrfY&hl=fr&sa=X&ei=HB5aVLbjCNSS7Aa-4YHQDw&ved=0CB8Q6AEwAA#v=onepage&q=jules%20abrassart&f=false