Rue A Paniers : Wasmes

 A_paniers

 

 

 

 

 

 

 

http://vangoghborinage.canalblog.com/albums/wasmes___cartes_postales_anciennes/photos/72558160-petit_wasmes___rue_a_paniers___carte_postale.html

rue à panier

En 1867, on procède au pavage de cette rue.

En 1979, la partie haute de cette rue possédait toujours son pavage d'origine !

Selon une carte postale éditée par C. Ducobu en 1908, la Rue A Paniers existait déjà sous cette appellation.

1ère hypothèse :

Panier : par analogie avec manne, destiné à recueillir la manne (céleste) et par extension, destiné à accueillir la récolte (production agricole, minière ou autre).

2ième hypothèse :

Déformation du mot « pansier » (terme borain) signifiant parchonnier (terme français), c'est-à-dire actionnaire de charbonnage.

Archives du Centre culturel de Colfontaine

 

 

Cité de l’Abbaye : Wasmes

abbaye

img294

img299

 Voir onglet "3. Les bâtiments" (Abbaye de la Cour)

 

 

Rue des Alliés : Wasmes    

  haut rue des alliés(rue des juifs)            

Anciennement Haute rue puis rue des Juifs.

DEGOUYS Jacques – Qui était «  Marie Boulette » ? Colfontaineries L’affaire des boulettes de Wasmes, Belgique, pp 104.

 

 

Rampe Anfouette : Wasmes

Rampe_Anfouette

Photographe: Pol Bohems

 

Rampe : Terrain en pente servant de voie de communication; chemin montant.

Ce substantif vient du verbe ramper « grimper, ramper ».Cette appellation de rue se retrouve dans certaines villes vallonnées, comme par exemple : à Wasmes : Rampe Anfouette, Rampe des Ecoliers.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Rampe_(voie)

 

 

Rue de l' Appâa : Wasmes 

appaa

http://www.delcampe.be/fr/collections/

 (...)l'APPÂA, cette appellation désignait une perche servant au tir à l’arc vertical.(...)

La perche se trouvait à l’emplacement de l’actuelle Cité du Vert Gazon, dans une prairie appartenant à M. Quenon.

DEGOUYS Jacques – Qui était «  Marie Boulette » ? Colfontaineries L’affaire des boulettes de Wasmes, Belgique, pp 105.

 

 

Ruelle Artus : Wasmes

 

Ruelle_Artus

 Photographe: Pol Bohems

 

 

Rue des Aubépines : Pâturages  

rue des aubepinesL’aubépine, aussi appelée « Arbre de mai », mois pendant lequel elle couvre ses branches déjà feuillues de petites fleurs blanches et parfumées.

Cet arbuste épineux pousse dans les haies et les sous-bois. L’aubépine est un de nos plus vieux arbres magiques. Plantée en haies, elle entourait nos maisons pour les protéger. Le mois de mai étant traditionnellement consacré aux très jeunes filles, c’est naturellement que l’aubépine fut associée à la vierge Marie.

Porté en talisman, le rameau d’aubépine protégeait de l’orage… Dans les Ardennes, on murmurait une comptine un rameau à la main.

Il n’est pas rare de trouver des haies vieilles de plus de 400 ans.

C’est un très bel arbre décoratif dont la fructification d’automne est magnifique.

Appelée aussi « Valériane du cœur », l’aubépine a des vertus calmantes et tonifiantes pour le cœur (emploi exclusif sous contrôle médical…).

 Archives du Centre culturel de Colfontaine

 

 

Axiale Boraine, RN55

axiale boraine

La route nationale 550 construite en 1999 et part de Cuesmes

jusque Boussu, dans le Hainaut.

Elle est composée de dix ronds-points qui permettent successivement de rejoindre les villages de Flénu, Quaregnon,Colfontaine ( Pâturages, Wasmes, Warquignies), Hornu et finalement Boussu.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Route_nationale_550_(Belgique)